Activités
Rencontres et richesses part'âgées

Promouvoir le lien social des personnes âgées à travers un atelier et un théâtre forum inter-générationnels.

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Véronique Verveliet - Courriel : v.verveliet@ireps-bfc.org

Méthodologie

L’action s’articule autour :
- d’un atelier composé de 7 séances collectives, dont deux consacrées à la préparation d’un théâtre-forum
- d’une représentation théâtre-forum.

Financeur

Conférence des financeurs de la prévention et de la perte d'autonomie des personnes âgées du Territoire de Belfort

Partenaires

Troupe de théâtre Cafarnaüm

Bien s'estimer pour mieux vieillir

-    Renforcer l’estime de soi des personnes âgées.
-    Favoriser une image positive de soi permettant à la personne d’être actrice de son avancée en âge a travers ses choix et son mode de vie.

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Julie Liegeon - Courriel : j.liegeon@ireps-bfc.org

Contexte

La Bourgogne-Franche-Comté dénombre 290 000 personnes âgées de 75 ans et plus en 2014. Elle est l’une des régions françaises les plus avancées en âge, puisque les personnes de plus de 75 ans représentant 10,5 % de la population régionale.  La population âgée potentiellement dépendante approcherait quant à elle les 85 000 habitants pour la région en 2020, en progression de 12 % par rapport à 2014. Faire face à ce défi du vieillissement et à ses conséquences recouvre plusieurs enjeux d’ordre sanitaire, financier, éthique et organisationnel.

Méthodologie

L’action est composée de 6 interventions de stimulation cognitive permettant d’améliorer significativement les compétences cognitives. Ces actions collectives favorisent l'acquisition de compétences psychosociales et le renforcement des comportements protecteurs.

Financeur

Conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées 70

Partenaires

Association Poursuivre,  Conseil départemental de Haute-Saône, communautés de communes, CCAS et Mairies, associations locales, clubs des ainés.

Aidant-aidé

Favoriser le développement et la maintien du bien-être des aidants naturels afin d'anticiper le surmenage et d'améliorer les liens avec l'aidé.

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Corinne L'Horset - Courriel : c.lhorset@ireps-bfc.org

Méthodologie

Deux cycles de 8 séances sont proposées aux aidants et aux aidés sous la forme d'ateliers "bien-être", animées par des réflexologues/sophrologues et une art-thérapeute.

Financeur

Conférence des financeurs de la prévention de la perte de l'autonomie 71

Espace mobile de santé

- faciliter l'accès aux droits de santé par l'information, l'étude des situations individuelles et l'accompagnement à l'ouverture des droits
- promouvoir la santé des personnes et prévenir les comportements  à risque à travers un espace pprévention et promotion de la santé
- permettre l'accès à un bilan de santé individuel
- développer le pouvoir d'agir des personnes en prenant en compte les freins à l'accès au soins

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Sabrina Ancel - Courriel : s.ancel@ireps-bfc.org

Contexte

L'EMS s'adresse aux personnes en situation de précarité et éloignées du système de santé.

Méthodologie

Cinq communes ont été ciblées pour l'expérimentation pour l'une ou plusieurs des raisons suivantes : couverture territoriale du département, milieu rural ou semi-rural, quartiers prioritaires de la politique de la ville, faible densité médicale.
En 2018, l'EMS s'est installé à Beaucourt puis à Belfort.
Ce projet a obtenu le label Droits des usagers CRSA.

Financeur

ARS BFC

Partenaires

Conseil Départemental 90, CPAM 90, Centre d'examen de santé de Belfort, Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations

Portail E-SET : santé environnement pour tous

Ce portail vise à promouvoir le 3e plan régional santé environnement (PRSE3) et les actions qui sont mises en oeuvre dans ce cadre. Une nouvelle rubrique "Santé Environnement et Territoires" vise à outiller et aider les acteurs de proximité à intégrer les enjeux de santé environnementale sur leur territoire. Cette rubrique opérationnelle conçue comme un centre de ressources et de méthodologie permet de promouvoir les dynamiques locales dans une optique de partage de connaissances. Elle présente des exemples mis en œuvre par des territoires, des retours d’expériences, une cartographie des actions, un répertoire d’acteurs.

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Laëtitia Vassieux, chargée d'ingénierie documentaire - Tél. : 03 80 67 05 10 - Courriel : l.vassieux@ireps-bfc.org

Contexte

Ce portail est né en 2012 d'une démarche partenariale pilotée par l'ARS, l'ADEME, la DREAL, rejoints en 2017 par le Conseil Régional.

Méthodologie

Le contenu est sélectionné via une veille documentaire et une capitalisation des actions. Cette valorisation des actions a pour première ambition de stimuler et de promouvoir les initiatives locales qui intègreraient les déterminants de santé environne

Rôle de l’IREPS

L'Ireps et Alterre sont chargés de la veille documentaire et de l'alimentation du portail.

Financeur

ARS, ADEME, DREAL, Conseil Régional

Partenaires

Alterre, GIP FTLV

Campagne nationale #MoisSansTabac

Déployer l’opération #MoiSansTabac en Bourgogne-Franche-Comté.

Les missions sont les suivantes :
-Compléter l’état des lieux sur la base des années 2016 et 2017
-Valoriser et animer le dispositif à l’échelon régional et local
-Accompagner les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de leurs projets
-Animer, piloter et évaluer le dispositif

La mise en œuvre du dispositif doit répondre tout particulièrement aux besoins des publics en situation de vulnérabilité, tels que les fumeurs les plus défavorisés, éloignés de l’emploi ou à plus faible niveau de revenus et les femmes.

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Anaëlle Daventure, Chargée de projet Ireps BFC - a.daventure@ireps-bfc.org - 03 80 66 88 99

Contexte

#MoisSansTabac (MST) est une campagne nationale d’aide à l’arrêt du tabac, misant sur un élan collectif. Lancée en 2016 pour la première fois en France par le Ministère de la Santé et des affaires sociales et Santé publique France en partenariat avec l’Assurance Maladie, elle incite et accompagne les fumeurs à arrêter tous ensemble pendant 30 jours via des actions de communication et de prévention de proximité, au mois de novembre.

Le projet MST s’inspire d’un dispositif anglais appelé « Stoptober » mis en oeuvre annuellement par Public Health England depuis 2012. Il a montré son impact favorable sur la proportion de fumeurs ayant fait une tentative d’arrêt.

Un mois sans tabac multiplie par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement, car après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents.

Rôle de l’IREPS

L’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (Ireps) a été retenue comme ambassadeur de la région en partenariat avec Tab’Agir. Chaque année, sous le pilotage des Agences régionales de santé (ARS) et de Santé publique France, un réseau de structures « ambassadrices » est sélectionné pour la mobilisation des acteurs de terrain en région. Ce réseau a pour mission le déploiement aux niveaux régional et local du projet MST.

Financeur

Santé Publique France

Partenaires

Tab'agir

ARS (pilotage)

Nutrition Handicap

Promouvoir l’éducation nutritionnelle (équilibre alimentaire et pratique d’activités physiques) auprès des personnes en situation de handicap :

 Améliorer la qualité de vie et le bien-être des participants

Renforcer les connaissances, les aptitudes et les capacités des professionnels intervenant auprès de personnes en situation de handicap concernant la nutrition

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Maurine MASROUBY, chargée de projets, IREPS BFC

Contexte

Demandes multiples exprimées auprès des partenaires de prises en charge de résidents et d’accompagnement à la réalisation d’ateliers

Une priorité dans les projets territoriaux de santé

Thématique prioritaire du Programme National Nutrition Santé 3

Méthodologie

2016 : diagnostic

Télécharger la synthèse du diagnostic de situation

2016/2017 : mise en place des actions

2018 : évaluation

Rôle de l’IREPS

Pilotage de l’expérimentation en vue d’un essaimage régional

Accompagnement/formation des équipes

Appui méthodologique à la construction des plans d’actions

Soutien à l’animation des actions en éducation pour la santé

Mobilisation d’un réseau partenarial départemental (diététiciens, intervenants en activités physiques et sportives…) 

Financeur

ARS, CNSA, DRJSCS, Fondation Malakoff Médéric Handicap

Partenaires

ORS BFC, CREAI BCF, Résédia, UFOLEP, Siel Bleu, Handisports + associations porteuses et établissements

Accompagnement à l’autonomie des adolescents et jeunes adultes de 11 à 21 ans sur les problématiques de santé liées au surpoids et à l’obésité en région Bourgogne Franche Comté

Améliorer le bien-être et la qualité de vie des  adolescents et des jeunes adultes de 11 à 21 ans bénéficiant ou ayant bénéficié d’interventions  socioéducatives vis-à-vis de l’estime de soi et de l’image corporelle.

Développer la capacité d’agir des adolescents et  jeunes adultes de 11 à 21 ans, bénéficiant ou ayant bénéficié d’interventions  socioéducatives, sur les problématiques relatives à la santé nutritionnelle en mettant en œuvre une méthodologie participative et une approche par les pairs.

Évaluer l’efficacité du projet et ses conditions de transférabilité en :

- mesurant les résultats en termes d'empowerment et capabilités des jeunes

- identifiant les fonctions-clés des interventions efficaces à l'aide de l'outil ASTAIRE

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Ireps Bourgogne Franche-Comté

 

Contexte

Le projet s’intéresse à la santé nutritionnelle des adolescents et jeunes adultes de 11 à 21 ans et aux déterminants sociaux, économiques et environnementaux du surpoids et de l'obésité sur la région Bourgogne Franche-Comté.

Il s'attache à une population vulnérable, celle des adolescents et des jeunes adultes bénéficiant ou ayant bénéficié d'interventions socioéducatives.

Des études montrent que les adolescents ont une bonne connaissance des messages nutritionnels (PNNS) et comparable à celle des adultes mais qu'il y a un effet de saturation de la part des jeunes face à ces messages.

La  prévalence de l’obésité et du surpoids avec un gradient social de plus en plus marqué est un enjeu de  bien être et de santé important pour cette population. 

Méthodologie

Le projet n'a pas pour but de délivrer de l'information nutritionnelle, au sens stricte du terme. Il s'agit d'accompagner l'accès à l'autonomie des adolescents et jeunes adultes sur les problématiques de santé nutritionnelle en développant une méthodologie participative et une approche par les pairs pour permettre l'élaboration de stratégie d'intervention en promotion de la santé et d'actions d'éducation pour la santé par les jeunes eux-mêmes.

La méthodologie participative vise à faire avec, à associer les adolescents et jeunes adultes dans une dynamique de partage des pouvoirs à toutes les étapes de conception,  de mise en œuvre et d’évaluation du projet proposé

L'approche par les pairs s'articule autour de la constitution de deux catégories de groupes de pairs, jeunes et professionnels, dans six milieux de vie  (lieux de réalisation des interventions de promotion de la santé et actions d’éducation pour la santé)   

Durée du projet : 5 ans

Rôle de l’IREPS

Coordination du projet

Assure la  prise de décision  concernant le processus  de mise en œuvre du projet jusqu’à son évaluation

Suivi et décision concernant la planification, les méthodes utilisées et l’animation, l’identification des besoins  notamment en termes de formation/sensibilisation.

Financeur

ARS Bourgogne Franche-Comté, Ministère des affaires sociales et de la santé

Partenaires

FNARS Bourgogne Franche-Comté ; Adosphère ; Acodège ; CHU Dijon ; CSO (Centre Spécialisé Obésité) ; SMEREB, REPPOP ; CH La Chartreuse ; PJJ ; SSR La Beline ; Mission locale Auxerre ; CISS Bourgogne Franche-Comté : ORS Bourgogne Franche-Comté ; Centre de Recherche Éducation et Formation, Université Paris Ouest Nanterre ; UFR Sciences Juridiques Économiques, Politiques de Gestion, Université de Franche-Comté ; INRA Dijon. 

Accompagnement Santé Individualisé

Donner aux personnes en situation de précarité les moyens de faire des choix concernant leur santé en agissant sur leurs connaissances, représentations et leurs pouvoirs d’agir.

Lire la suite ↓

Contexte

Dispositif gratuit en faveur des personnes de 16 ans jusqu’à l’âge de la retraite en difficultés sociales, professionnelles, financières, culturelles… très éloignés de l’insertion économique, relevant ou non d’un dispositif social.

Rôle de l’IREPS

Coordination et mise en œuvre du dispositif sur le département du Doubs.

Accompagner les personnes dans la prise en compte de leurs problèmes de santé.

Assurer un lien entre la personne et son environnement sanitaire et social.

Travailler sur le lien entre difficultés d’insertion sociale et professionnelle et questions de santé : mal vivre, hygiène, accès aux soins, image de soi et confiance en soi.

Financeur

ARS Bourgogne Franche-Comté

Conseil départemental du Doubs

Atelier santé

Favoriser l’accès à la prévention et aux soins des personnes en situation de précarité et de vulnérabilité.
Prendre en compte la santé comme un des facteurs favorisant l’insertion sociale et professionnelle.

Lire la suite ↓

Contexte

Les Ateliers santé font l’objet d’un programme régional de promotion de la santé mené par l’Ireps et ses antennes du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort. Ils s’adressent aux personnes inscrites dans les programmes régionaux de formation et plus largement en cours d’accompagnement vers une insertion sociale et/ou professionnelle.

Rôle de l’IREPS

Coordination et mise en œuvre du dispositif régional.
Animation de modules d’éducation pour la santé (Alimentation, Stress, Sommeil, Addictions…) définis en fonction des besoins et préoccupations du public.
Organisationd’un parcours santé permettant de découvrir les structures de prévention et de soins locales. Information, voire organisation, d’un bilan de santé en lien avec le centre d’examens de santé le plus proche. Orientation vers une structure d’écoute et d’accompagnement. L’offre peut varier en fonction des territoires.

Financeur

Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté
Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté
Pays de Montbéliard Agglomération
Assurance maladie
Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSÉ)

Ma santé en Bourgogne-Franche-Comté

Développer la démocratie en santé en région

Lire la suite ↓

Contexte

En 2014 un appel à projets a été lancé sur le thème de la démocratie en santé par la CRSA et l'Agence Régionale de Santé. L'Ireps Bourgogne a été retenue pour mettre en œuvre la stratégie globale de communication et un axe formation.

Rôle de l’IREPS

coordination de l'offre de formation régionale CRSA/ARS : production d'un catalogue de formation annuel partenarial avec les associations d'usagers et les associations professionnelles.

animation d'un volet communication: développement, gestion et animation d'un site web "Ma santé en Bourgogne-Franche-Comté", gestion et animation d'une communauté Facebook.

développement d'un parcours d'autoformation en e-learning "citoyen du système de santé" avec l'appui du CISS Bourgogne: rédaction des contenus, scénarisation des contenus, réalisation d'un module d'autoformation.

Financeur

ARS / CRSA

Pass'Santé Jeunes

Mettre à disposition des jeunes de 8 à 18 ans un portail de ressources fiables et actualisées sur la santé. Développer une culture commune sur les messages de prévention et les stratégies d’intervention auprès des jeunes

Lire la suite ↓

Contexte

Le projet s'inscrit dans le cadre du Projet régional de santé, qui vise à de développer les capacités des adolescents à agir sur leur propre santé, à devenir autonomes, à faire des choix favorables pour leur santé.

Rôle de l’IREPS

Coordination et mise en œuvre du dispositif régional

Création d'un portail Internet rassemblant un corpus d'informations et de ressources validées autour de 12 thématiques de santé pour 4 publics cibles (8-12 ans, 13-15 ans, 16-18 ans et parents/professionnels). La définition des contenus s'est appuyée sur une analyse de la littérature francophone en promotion de la santé des jeunes et une analyse des besoins des destinataires (focus-groupes)

Accompagnement des animateurs de territoire dans le déploiement du dispositif et la mise en œuvre d'actions de terrain

Organisation de formations pour les professionnels intervenant auprès des jeunes

Création d'une application mobile sur les risques liés à la consommation d'alcool : YOLO companion.

Financeur

ARS / INPES

Groupe de Réflexion, d'Éducation et d'Actions sur les Sexualités (GREAS)

Développer la promotion de la santé sexuelle auprès des personnes vulnérables dans leurs différents lieux de vie; favoriser la prévention des comportements à risque en développant une approche positive de la vie affective et sexuelle ; accompagner la mise en œuvre de la vie affective et sexuelle dans les différents lieux de vie des personnes, en complémentarité des actions existantes; créer des espaces d’échange  de pratiques professionnelles et de formation visant à favoriser une pratique pluriprofessionnelle et interdisciplinaire

Lire la suite ↓

Contexte

Le GREAS est un collectif de partenaires œuvrant dans le champ de la promotion de la santé et de la sexualité. Il a pour but de favoriser la réflexion autour des pratiques professionnelles sur le territoire du Grand Chalon, d’impulser des actions innovantes en direction des publics vulnérables et de dynamiser les réseaux de professionnels sur les sexualités. Le GREAS est co-piloté par la Direction Santé et Handicap du Grand Chalon, le Planning familial 71 et l'Ireps Bourgogne.  Le GREAS existe depuis 2012, et est issu du Collectif Sida auquel l’Ireps participait depuis 2008.

Rôle de l’IREPS

Participation au comité de pilotage du GREAS : le rôle du comité de pilotage est de contrôler et de valider les axes d’intervention du GREAS

Participation au comité de coordination (Direction Santé et Handicap du Grand Chalon, Planning familial 71 et Ireps Bourgogne). Celui-ci coordonne le GREAS dans ses différentes phases : portage des actions, coordination des partenaires et intervenants, recherche de financement, élaboration des fiches projets et des bilans d’évaluation, élaboration des comptes rendus de réunion. Le comité de coordination se réunit régulièrement pour organiser les différentes actions du GREAS et la coordination des partenaires.

Pilotage de l’axe à destination des professionnels : animation et coordination de la commission « colloque » : organisation d’une journée annuelle d’échange de pratiques entre professionnels, animation et coordination d’un cycle d’échange de pratiques entre professionnels, organisation et co-animation avec le Planning Familial de formations à destination des professionnels

Participation à la commission « jeunes » : organisation et animation d’un forum sexualités jeunes annuel

Participation aux différentes commissions en fonction d’actions définies annuellement : personnes en situation de handicap, personnes en situation de précarité, femmes.

Pilotage de la commission « communication » : création d’un logo et d’une plaquette de communication

Financeur

ARS, Conseil Départemental 71

Formation des aides à domicile dans le cadre des expérimentations PAERPA (Personnes Âgées En Risque de Perte d’Autonomie)

Accompagner les professionnels des SAD dans le développement de leurs compétences au repérage de du risque de perte d’autonomie et à la transmission des informations pertinentes en cas de changement de l’état de la personne accompagnée à domicile.

Lire la suite ↓

Contexte

Projet développé dans le cadre de l’expérimentation PAERPA sur le Pays Bourgogne Nivernaise

Rôle de l’IREPS

Organisation et animation de sessions de formations à destination des aides à domicile construites autour des facteurs de risque d’hospitalisation évitable et proposant une articulation entre la théorie, les mises en situation et le retour d’expérience

Financeur

ARS Bourgogne Franche-Comté

Étude APPACH : « évAluer l’importance du rôle des conjoints auPrès des Personnes trAitées par CHimiothérapie pour un cancer colique »

Créer un questionnaire permettant d’évaluer les compétences mobilisées dans le cadre du prendre soin au travers des ressources utilisées par l’aidant (le conjoint) dans les situations de la vie quotidienne.

Lire la suite ↓

Responsable du projet

Dr Catherine Lejeune (Maître de Conférences en Economie de la Santé, UFR des Sciences de Santé - Université de Bourgogne, UFR des Sciences de Santé - Université de Bourgogne ; Equipe Inserm EPICAD «Epidémiologie et Recherche clinique en cancérologie digestive, CRI Inserm UMR U866 “Lipides, Nutrition, Cancer” ; Centre d'Investigation Clinique-Epidémiologie Clinique/Essais Cliniques (Inserm CIC 1432) CHU Dijon)

Méthodologie

L’étude s’appuie sur deux approches complémentaires et distinctes: l’une sociologique, reposant sur des entretiens compréhensifs auprès des conjoints l’autre quantitative, visant à construire et valider un questionnaire.

Elle se décline en 4 phases : 1/réalisation d’entretiens. 2/génération d’une base d’items (questions constituant le questionnaire). 3/re formulation et réduction du nombre d’items. 4/validation psychométrique préliminaire

Rôle de l’IREPS

Réalisation d’un guide d’entretien, comprenant une revue de littérature ainsi que le suivi de la réalisation de l’enquête de terrain réalisée par un doctorant en sociologie en charge de la réalisation des entretiens et de l’analyse de données

Participation à la construction de la base d’items : à partir de la retranscription intégrale des entretiens, il s’agit de construire des affirmations permettant d’identifier la compétence de l’aidant (le conjoint de la personne malade) et les ressources mobilisables.

Réduction du nombre d’items et animation de Focus groupe : la base d’environ 150 items découlant des entretiens est proposée à des groupes de conjoints afin d’en vérifier la pertinence et d’effectuer les réajustements nécessaires.

Contribution à la valorisation de l’étude par l’écriture d’articles

Financeur

Université de Bourgogne (Bonus Quality Research )

Malakoff Médéric

Labex LipSTIC

Ligue interrégionale contre le Cancer

EBENE - Efficacité d’un programme de promotion de la santé Bucco-dentaire des patients schizophrÈNEs

Recherche interventionnelle visant à évaluer l’efficacité d’un programme de santé bucco-dentaire adapté aux patients schizophrènes quant à l’amélioration des indices de santé bucco-dentaire, la capacité des patients à suivre le programme ainsi que la capacité d’adhésion des professionnels de santé pour sa mise en place et son suivi.

Lire la suite ↓

Contexte

Projet porté par Fréderic Denis, chirurgien dentiste au CH de la Chartreuse, en collaboration avec l’Université de recherche clinique du CHU de Dijon et l’IREPS

Méthodologie

L’équipe de recherche clinique est composée de chirurgiens-dentistes, de psychiatres, de psychologues, de méthodologistes, de médecins de santé publique, d’infirmiers, de représentants de familles et de patients souffrant de schizophrénie.

La première phase consistait à l’élaboration des séances d’éducation à la santé et des outils éducatifs (film sur dvd, carnet de suivi, stickers). La deuxième phase, en cours actuellement, vise à tester les séances et les outils auprès d’un groupe de 4 à 6 patients pour ensuite les réajuster si besoin avant le lancement de la recherche auprès de 230 patients.  

Rôle de l’IREPS

Construction de séances d’éducation à la santé pour et avec les patients schizophrènes

Réalisation de focus groupe auprès de patients et de professionnels de santé pour recueillir les représentations sociales et attentes associées au thème de la santé orale

Animation de séances d’éducation à la santé

Participation à la conception d’outils éducatifs

Financeur

Direction générale de l’offre de soins (DGOS), dans le cadre d’un Programme hospitalier de recherche clinique interrégional en 2014.